Êtes vous sur de vouloir vous déconnecter ?

Nos catégories

Attention aux chenilles processionnaires !

chenilles processionnaires

 

Les chenilles processionnaires présentent un risque pour les chiens et les chats lorsqu’elles descendent des arbres lors des processions. Elles peuvent être dangereuses pour leur santé, il est donc important d’empêcher les animaux d’être en contact avec des chenilles. Cela est également valable pour les humains et plus particulièrement les enfants.

Quels risques représentent les chenilles processionnaires ?

Les chenilles processionnaires proviennent des pins dans lesquels elles font des nids. Elles présentent un risque pour les chiens et les chats entre les mois de mars et mai : elles descendent des arbres en processions pour s’enfouir dans le sol.

Les chenilles processionnaires possèdent des poils renfermant une substance urticante et nécrosante : la thaumatopoéine. Les animaux peuvent être en contact avec cette substance en touchant directement les chenilles avec leurs pattes ou en les prenant dans leurs bouches par exemple. Les chenilles laissent aussi des poils urticants sur leurs trajets, des poils urticants peuvent être transportés dans l’air, etc…

Les symptômes varient en fonction de la zone touchée. On observe le plus souvent une nécrose de la langue : elle peut être très embêtante si elle touche une grande partie de la langue car les animaux ne peuvent plus se nourrir. Il peut aussi y avoir des ulcères cornéens, des difficultés respiratoires (en cas d’inhalations de poils urticants par exemple), des troubles digestifs (lors d’ingestion de chenilles),… On peut même observer une insuffisance rénale à cause de cette toxine.

Que faire en cas de contact avec les chenilles processionnaires ?

Il est conseillé de ne pas toucher la zone concernée car cela peut conduire à une rupture de poils urticants et aggraver le problème.

Il est recommandé de consulter au plus vite un vétérinaire. Il pourra mettre en place des soins pour limiter les lésions engendrées par cette substance, pour soulager l’animal et pour éviter des complications.

Comment prévenir un contact avec des chenilles processionnaires ?

Etant donné que les chenilles processionnaires représentent un danger non seulement pour les chiens mais aussi pour les enfants, il est conseillé de faire enlever les nids ou de faire installer des pièges par des professionnels si vous avez des pins dans votre jardin.

Lors des promenades, il faudra être vigilant entre les mois de mars et mai : il est conseillé d’éviter les endroits à risque (présence de pins) et de surveiller les chiens pendant les promenades.

Commentaire

Laisser un commentaire

Fermer cette fenêtre

Envoyer le lien vers cet article à un ami

* Champs requis