Êtes vous sur de vouloir vous déconnecter ?

Nos catégories

Les tiques : quels sont les risques ?

tique-chat

 

Après une promenade, il est possible de retrouver des tiques dans le pelage des chiens et des chats. Celles-ci peuvent être responsables de maladies chez les animaux de compagnie, il est donc important de lutter contre ces parasites. Qui sont les tiques et quelles sont les maladies qu’elles transmettent ?

Qu’est-ce qu’une tique ?

Les tiques appartiennent à la famille des acariens, contrairement aux puces qui sont des insectes.
Ce sont des parasites hématophages qui se nourrissent du sang de leurs hôtes (chiens et chats). Le repas sanguin dure 2 à 3 jours puis les tiques se laissent tomber sur le sol.
Les tiques se multiplient essentiellement au printemps et à l’automne. Elles sont localisées dans les herbes hautes, les broussailles, les buissons. Elles s’accrochent aux poils de l’animal lorsqu’ils passent près d’elles : on retrouve donc plus fréquemment des tiques chez les animaux à poils longs. Les tiques se fixent à l’animal grâce à leur rostre.
Les tiques peuvent s’accrocher n’importe où sur le corps mais elles s’attachent préférentiellement autour des oreilles, dans le cou et entre les doigts des animaux.

Quelles sont les problèmes de santé dus aux tiques chez les chiens et les chats ?

Suite à une morsure de tique, une petite plaie peut être présente. Une désinfection est recommandée avec des désinfectants habituels (chlorexidine, bétadine).
Si la tique n’est pas retirée correctement et que le rostre reste en place, alors il y a un risque d’infection. Une consultation chez un vétérinaire est conseillée pour la mise en place de soins appropriés.
Il peut aussi y avoir la formation d’un granulome inflammatoire. Il doit diminuer progressivement de taille et disparaître en moins d’un mois. Si ce n’est pas le cas, une consultation chez un vétérinaire est nécessaire.
Les tiques sont aussi vectrices de maladies graves : c’est le principal risque lié aux tiques chez le chien et le chat. En effet, elles peuvent inoculer des agents pathogènes dans le sang de l’animal lors du repas sanguin. L’inoculation des agents pathogènes se fait en fin de repas. Voici quelques maladies vectorielles graves transmises par les tiques :

  • La piroplasmose ou babésiose chez le chien : elle est due à l’inoculation de babésies par les tiques. Ce sont des parasites qui se trouvent à l’intérieur des globules rouges et qui provoquent une hémolyse. Les animaux atteints souffrent alors d’une anémie. Ils ont également de la fièvre et des urines foncées couleur « coca-cola » (bilirubinurie). Il est possible de vacciner les chiens contre la piroplasmose.
  • La maladie de Lyme ou borréliose chez le chien : c’est une maladie due à la bactérie Borrelia burgdorferi. Les symptômes peuvent survenir plusieurs mois après la piqûre de tique. Elle se caractérise par de la fièvre, des douleurs articulaires et musculaires, de l’anorexie, etc… Il existe aussi un vaccin contre la borréliose.
  • La mycoplasmose (anciennement appelée hémobartonellose) chez le chat : c’est une maladie due à des bactéries qui provoquent une destruction des globules rouges et une anémie chez le chat.

Les tiques peuvent aussi transmettre à nos animaux l’ehrlichiose et l’anaplasmose.

En conclusion : Les tiques pouvant être responsables de maladies graves, la mise en place de mesures préventives est nécessaire. Il faut également inspecter les animaux au retour de balades et retirer les tiques avant qu’elles aient transmis les agents pathogènes.

Commentaire

Laisser un commentaire

Fermer cette fenêtre

Envoyer le lien vers cet article à un ami

* Champs requis