- biocanina - http://www.biocanina.com -

L’épilepsie du chat

Posted By Biocanina On 18/02/2019 @ 13 h 55 min In Actualités | No Comments

L’épilepsie existe aussi chez le chat même si elle est plus rare que chez le chien. Il s’agit d’une maladie nerveuse chronique se traduisant par des crises partielles ou généralisées. Une consultation chez un vétérinaire est nécessaire pour déterminer la cause de l’épilepsie et si besoin mettre en place un traitement.

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

L’épilepsie est une maladie chronique due à une activité électrique anormale dans le cerveau responsable de crises convulsives. Cette anomalie touche d’abord un groupe de neurones que l’on appelle le foyer épileptogène. Tout le cerveau peut ensuite être touché.

Selon la zone du cerveau touchée, on parle de :

Crises partielles :

Les crises sont partielles lorsque le dysfonctionnement provient du foyer épileptogène seulement. Chez le chat, les crises partielles se traduisent par de l’agressivité (chat qui attaque sa queue ou qui hurle sans raison…), par le rolling skin syndrome (roulements de la peau du dos), etc…

Les crises partielles peuvent évoluer en crises généralisées.

Crises généralisées :

Le dysfonctionnement touche tout le cerveau. Le chat tombe sur le côté et perd conscience, il tremble, pédale, peut faire ses besoins sous lui, bave ou miaule… La crise en elle-même est nommée ictus.

Bien qu’elles soient impressionnantes, les crises ne durent que quelques minutes. Il est important que les propriétaires gardent leur calme et s’assurent que leur animal et les personnes autour sont en sécurité. Il existe une fiche très complète « Que faire en cas de crise ? » sur le site Mon animal épileptique (http://www.mon-animal-epileptique.fr/que-faire-en-cas-de-crise-convulsive/).

La crise généralisée est précédée de la phase d’aura quelques heures à quelques jours avant l’apparition de la crise où le chat change de comportement (anxiété, nervosité…).

Après la crise, le chat récupère pendant plusieurs heures à plusieurs jours, il peut alors être fatigué, avoir une démarche ou un comportement anormal… : c’est la phase post-ictale.

Les propriétaires peuvent essayer de voir si des facteurs semblent impliqués dans le déclenchement de la crise : stress, bruit particulier…

Une consultation en urgence est nécessaire si la crise dure longtemps ou si les crises se succèdent sans récupération de l’animal.

En général chez le chat, la première crise survient entre 3 et 5 ans et il s’agit majoritairement de crises convulsives partielles.

Quels sont les différents types d’épilepsie ?

Chez le chat, on distingue l’épilepsie :

  • Primaire ou idiopathique pour laquelle la cause des crises n’est pas identifiée et aucune lésion cérébrale n’est mise en évidence. Bien que moins documentée que chez le chien, l’épilepsie primaire pourrait avoir une composante génétique chez le chat. En effet, il existe des lignées de chats épileptiques : on rencontre davantage de chats atteints d’épilepsie idiopathique chez les chats européens à poils courts.

Il existe une sous forme d’épilepsie idiopathique : l’épilepsie cryptogénique. Les crises convulsives sont dues à une lésion cérébrale qui n’est pas mise en évidence lors des examens d’imagerie. C’est la forme la plus fréquente d’épilepsie chez le chat.

  • Secondaire d’origine :
    • Intracrânienne : due à des lésions cérébrales comme des tumeurs cérébrales (chats âgés de plus de 10 ans essentiellement), encéphalites (PIF), traumatismes, etc…
    • extracrâniennes : causée par une intoxications (plantes toxiques, antiparasitaires comme la perméthrine…) ou des troubles métaboliques (insuffisance hépatique ou hypoglycémie par exemple).

Comment diagnostiquer et traiter l’épilepsie ?

Il est conseillé de consulter un vétérinaire si son animal a présenté une ou plusieurs crises convulsives.

Celui-ci posera de nombreuses questions au propriétaire : âge de l’animal, durée des crises, type de crises, etc… Le vétérinaire réalisera ensuite un examen clinique et neurologique approfondi ainsi que des examens complémentaires pour établir un diagnostic.

Le traitement de l’épilepsie consiste généralement en un traitement anticonvulsivant à vie et si besoin un traitement de la cause.

Les chats peuvent avoir une très bonne qualité de vie s’ils sont épileptiques, ce n’est pas une fatalité. Par contre, il est essentiel d’assurer un bon suivi du traitement.


Article printed from biocanina: http://www.biocanina.com

URL to article: http://www.biocanina.com/actualites-biocanina/lepilepsie-du-chat/

Copyright © 2013 Biocanina. Tous droits réservés