Êtes vous sur de vouloir vous déconnecter ?

Nos catégories

Traitement antiparasitaire : pourquoi et comment traiter l’habitat contre les puces ?

traitement antiparasitaire habitat

 

En cas d’infestation par les puces, le traitement antiparasitaire de l’habitat est fondamental pour se débarrasser des puces. Une absence de traitement de l’environnement peut conduire à un échec du traitement antiparasitaire et à la persistance des puces chez l’animal. Voici tous nos conseils pour traiter l’environnement et se débarrasser durablement des puces !

 

Pourquoi est-il nécessaire de traiter l’habitat contre les puces ?

Il faut savoir que les puces sont responsables de la plupart des cas de démangeaisons chez le chien et le chat.

Une infestation par les puces est à envisager même si les propriétaires n’observent pas de puces sur leur animal. En effet, les puces adultes montent sur le chien uniquement pour le repas sanguin et pour s’accoupler. Le reste du temps, elles sont présentes dans l’habitat. Les puces peuvent pondre jusqu’à 40 œufs par jour sur l’animal tombant ensuite sur le sol. Les œufs donnent ensuite des larves, des pupes (ou nymphes) puis des adultes. Ainsi, la plupart des puces se trouvent dans l’environnement : puces adultes, larves, pupes et œufs.

Lorsque l’on observe des puces ou des crottes de puces dans le pelage de l’animal (points noirs), l’infestation est déjà bien avancée et le nombre de parasites installés sur l’animal et  dans l’environnement  est élevé.

 

Le traitement antiparasitaire de l’environnement est essentiel pour se débarrasser durablement des puces en plus d’un traitement antiparasitaire régulier des animaux. En effet, si seuls les animaux sont traités, ils seront alors de nouveau contaminés par les puces présentes dans la maison. Les puces pouvant pondre jusqu’à 40 œufs par jour, le degré d’infestation devient rapidement élevé dans l’habitat si aucun traitement n’est réalisé.

Bon à savoir : les puces continuent à se développer au cours de l’hiver dans les habitations chauffées. Il est donc conseillé de protéger les animaux tout au long de l’année.

 

Comment procéder au traitement antiparasitaire de l’habitat ?

Le traitement de l’habitat vise à détruire l’ensemble des puces adultes, des nymphes, des larves et des œufs présents dans l’environnement.

Les œufs pondus sur l’animal tombent sur le sol et vont devenir des larves. Celles-ci sont photophobes, c’est-à-dire qu’on les retrouve préférentiellement dans des endroits sombres (entre les lattes de parquet, sous les meubles, etc…). On les retrouve également partout où les animaux se couchent (paniers, tapis, etc…).

Pour traiter l’habitat, il est recommandé d’utiliser deux types de produits :

  • des bombes auto-diffusantes ou foggers (action générale) : elles permettent une diffusion du produit sur une grande surface. Pendant la diffusion des foggers, il est nécessaire de sortir de la maison avec les animaux pendant plusieurs heures.
  • des sprays (action locale) : ils permettent de compléter l’action du fogger au niveau des zones difficiles d’accès. Ils sont à pulvériser sur les lieux de couchage de l’animal, sur les tapis, sous les meubles, etc…

Il est conseillé de réaliser ces traitements le même jour (fogger et spray) pour éliminer l’ensemble des puces présentes dans l’environnement.

 

Voici les étapes pour traiter l’habitat de manière efficace :  

  1. Passer l’aspirateur dans l’ensemble de la maison et laver tout ce qui est lavable et où les animaux dorment (coussins, couvertures, etc…) à 60°C
  2. Traiter les objets et surfaces difficiles d’accès ainsi que les zones de couchage des animaux avec des sprays (fauteuils, canapés, etc…)
  3. Lancer la diffusion du fogger et s’absenter de la maison avec les animaux pendant plusieurs heures
  4. Aérer pendant au moins une heure avant de revenir dans la maison avec les animaux puis repasser l’aspirateur

 

La solution Biocanina pour le traitement de l’habitat contre les puces :

Biocanina a développé des traitements antiparasitaires pour l’habitat sous forme de sprays et de foggers :

  • Eco-logis Fogger : il permet de traiter une surface allant jusqu’à 36 m2. Il est composé de perméthrine (un insecticide efficace contre les puces adultes) et de méthoprène (un régulateur de croissance des insectes) efficace contre les formes de développement des puces.
  • Eco-Logis Spray : composé de perméthrine et de méthoprène, l’Eco-logis spray possède une action complémentaire à l’Eco-logis fogger, idéal pour traiter les zones difficiles d’accès ou les surfaces restreintes.
  • Spray Habitat Diméthicone : il est efficace sur tous les stades de développement des puces : œufs, larves et adultes, empêchant ainsi toute éclosion de larves ou d’œufs de puces adultes.

Ce spray ne contient pas de pesticides.

Commentaire

Laisser un commentaire

Fermer cette fenêtre

Envoyer le lien vers cet article à un ami

* Champs requis