Chiens

La lactation de pseudo-gestation

Les propriétaires sont parfois étonnés d’observer que leurs chiennes présentent une montée de lait alors qu’elles n’ont pas été saillies. Cette montée de lait est fréquemment rencontrée dans les semaines qui suivent les chaleurs, chez les femelles non stérilisées : c’est ce que l’on appelle une grossesse nerveuse ou lactation de pseudo-gestation.

La lactation de pseudo-gestation, qu’est-ce que c’est ?

La grossesse nerveuse est liée à des particularités du cycle sexuel de la chienne. Elle n’existe pas chez la chatte.

Pour mieux comprendre le mécanisme responsable de la lactation de pseudo-gestation chez la chienne, nous vous proposons de comparer le cycle sexuel de la chienne avec celui de la femme.

Le cycle sexuel dure en moyenne 28 jours chez la femme. Les ovaires produisent des ovules et l’ovulation a lieu autour du 14ème jour. Suite à l’ovulation, un corps jaune produisant de la progestérone se forme au niveau des ovaires. Si l’ovule n’est pas fécondé, alors le corps jaune est détruit entre le 24 et le 28ème jour du cycle.

Chez la chienne, le corps jaune persiste qu’il y ait ou non une fécondation (pendant 60 jours en cas de gestation et 90 jours en l’absence de gestation). Même si la chienne n’a pas été saillie, le taux de progestérone diminue brutalement suite à la lyse du corps jaune comme si elle avait mis bas. La chienne va alors présenter une montée de lait et des modifications du comportement (s’attache à des objets par exemple).

La grossesse nerveuse chez la chienne a lieu entre 70 et 90 jours après les chaleurs et elle dure pendant 3 à 8 semaines.

Il s’agit d’une affection fréquente chez les chiennes non stérilisées puisque près de 9 chiennes sur 10 font au moins deux grossesses nerveuses au cours de leur vie !

Une grossesse nerveuse peut aussi être rencontrée chez les chiennes stérilisées moins de 3 mois après leur chaleur.

Que faire si sa chienne présente une montée de lait ?

Si la production de lait est importante, si la chienne est gênée (se lèche sans cesse par exemple), etc… alors il est conseillé de consulter un vétérinaire. En effet, des complications sont possibles (mammite, engorgement mammaire…). Il pourra prescrire un traitement permettant d’arrêter la lactation. La sécrétion lactée est généralement tarie en quelques jours.

Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas caresser la chienne au niveau des mamelles et de ne pas la laisser se lécher (le port d’une collerette peut être nécessaire) car cela stimule la production de lait.

Enfin, il ne faut pas laisser les chiennes « materner » des objets (peluches, chaussures, etc…) mais au contraire leur enlever pour ne pas entretenir le phénomène.

Comment empêcher une nouvelle grossesse nerveuse ?

Si une chienne présente une grossesse nerveuse, alors elle risque d’en refaire lors des prochains cycles.

Il est donc recommandé de la faire stériliser pour éviter l’apparition d’une nouvelle lactation de pseudo-gestation. Il n’existe pas d’autres solutions pour empêcher la survenue d’une grossesse nerveuse.