Chiens

La mise-bas et les soins aux nouveau-nés

Le déroulement de la mise-bas

La mise-bas chez la chienne et chez la chatte a lieu en général autour de 63 jours après la saillie. Si après 63 jours, votre chienne ne présente toujours aucun signe, ou votre chatte après 65 jours, il est préférable de l’emmener consulter votre vétérinaire afin qu’il vérifie que tout va bien.

Quelques jours avant la mise-bas, la chienne, comme la chatte, peut présenter un changement de comportement : elle cherche à faire un nid, s’isole de l’agitation, elle peut présenter moins d’appétit…

Le début du travail commence aux premières contractions qui ne sont pas visibles, la femelle est alors généralement agitée, inquiète, tourne en rond, regarde son ventre, elle halète beaucoup. Cette phase a une durée variable : de 4 à 36h.

Les contractions utérines augmentent lors de la 2ème phase : l’expulsion des chiots ou chatons. Il n’y a pas vraiment de règle mais après les premières eaux libérées lorsque les poches fœtales se percent, un chiot sort habituellement toutes les demi-heures à une heure, un chaton toutes les 10 minutes à une heure.

Important : si la chienne ou la chatte fait des efforts et présente des contractions mais qu’aucun chiot ou chaton ne sort, il faut appeler un vétérinaire car un petit peut être coincé. La femelle ne doit pas non plus rester plus de 2 heures sans contraction une fois cette 2ème phase amorcée, tant qu’il reste des petits. C’est pour cela qu’il est important de savoir combien de foetus la chienne ou la chatte attend.

Enfin la dernière phase est l’expulsion des annexes fœtales qui restent dans l’utérus après l’expulsion des chiots et chatons : les poches et placentas. La femelle mange ces annexes, cela favorise l’involution utérine et la production de lait, il est donc important de la laisser faire. Vous pouvez en retirer certaines si vraiment il y en a beaucoup (portée très importante).

Des écoulements de couleur rouge-brun sont normaux jusqu’à 6 semaines après la mise-bas, on parle de lochies.

Les premiers soins aux nouveau-nés après la mise-bas

Les chiots comme les chatons sortent soit nus attachés par le cordon ombilical, soit encore entourés de leur poche fœtale. La mère s’occupe normalement de déchirer cette poche et de lécher le petit pour qu’il respire. Si elle ne le fait pas, vous devez le faire à sa place.

Si le chiot ou le chaton ne respire pas, il faut le stimuler en le frottant avec un linge de manière vigoureuse.

Il est important que la température de la pièce dans laquelle se trouve la portée soit aux alentours de 25°C au moins pendant les 10 premiers jours de la vie des chiots et des chatons. Il faut également bien veiller à une hygiène irréprochable du nid.

La tétée doit commencer rapidement après la naissance car le colostrum est indispensable pour la défense de l’organisme des chiots et chatons contre les microbes. N’hésitez pas à les aider à trouver les tétines si vous voyez qu’ils ont des difficultés à le faire seul.

Si la portée est trop importante il faut parfois donner des biberons de lait maternisé pour chien et chat.

Le lait maternisé biocanina est un lait maternisé pour chiots et chatons pour l’élevage sans la mère ou en complément de l’allaitement maternel. Sa composition est adaptée aux nouveau-nés chiots et chatons : le lait des femelles carnivores (chiennes et chattes) est d’une composition fondamentalement différente des laits des autres espèces animales. Beaucoup plus concentré en protéines et graisses, il contient 3 fois moins de lactose (l’excès de lactose provoque des troubles digestifs).