Chiens

La stérilisation des chiens et des chats

De nos jours, la stérilisation des chiens et des chats est particulièrement recommandée. En effet, elle présente de nombreux intérêts : elle permet d’éviter des portées non désirées, l’expression de comportements sexuels indésirables, elle réduit le risque de maladies, etc…

En quoi consiste la stérilisation des chiens et des chats ?

La stérilisation chirurgicale

La stérilisation chirurgicale est définitive : un animal stérilisé ne peut plus se reproduire.

Chez la femelle, elle consiste au retrait des ovaires : on parle d’ovariectomie. L’utérus est parfois retiré en même temps que les ovaires en cas d’infection de l’utérus ou de portées non désirées chez la chatte par exemple : on parle alors d’ovario-hystérectomie.

Chez le mâle, la stérilisation consiste au retrait des testicules. La stérilisation est aussi appelée castration.

La stérilisation « chimique »

Il existe des implants destinés aux chiens mâles mimant les effets de la castration pendant au moins 6 mois. Les effets sont temporaires contrairement à la stérilisation chirurgicale.

Il s’agit d’une bonne alternative à la stérilisation chirurgicale chez les chiens pour lesquels l’anesthésie est contre-indiquée. Elle peut aussi être envisagée dans un premier temps pour évaluer les effets de la stérilisation sur le comportement de l’animal par exemple.

Quels sont les intérêts et les risques de la stérilisation ?

La stérilisation permet de réduire le risque de maladies aussi bien chez les chiens que chez les chats. La stérilisation des jeunes femelles permet notamment de diminuer le risque de tumeurs mammaires. Chez le chien mâle, elle permet d’éviter les cancers des testicules, les problèmes d’hyperplasie de la prostate, etc… Chez le chat mâle, elle limite la transmission de maladies infectieuses comme la leucose féline ou le sida du chat (FIV). Les bénéfices d’un point de vue santé sont donc nombreux pour les chiens et les chats.

Elle permet également d’éviter certains comportements gênants : marquages urinaires, fugues, périodes de chaleur, etc…

Les animaux ne peuvent plus se reproduire ce qui permet aussi d’éviter des portées non désirées.

Il existe quelques inconvénients à la stérilisation mais ceux-ci sont bien moins nombreux que les bénéfices. Le principal inconvénient rapporté est la prise de poids après la stérilisation.

En effet, les animaux stérilisés ont des besoins énergétiques réduits, ils sont donc sujets à l’embonpoint. Avec une alimentation adaptée, il est tout à fait possible de maintenir le poids de forme de l’animal et de contrôler cet « inconvénient ».

A quel âge faire stériliser son animal ?

La stérilisation des chiens et des chats est couramment réalisée vers l’âge de 6 mois. Elle peut ensuite être réalisée à n’importe quel âge, tant que l’état de santé de l’animal le permet.

Chez le chat, on recommande de plus en plus une stérilisation précoce. Elle peut être réalisée dès l’âge de 8 semaines chez les chatons pesant plus de 800 grammes. La stérilisation précoce des chats diminue le risque de portées non désirées (certaines chattes pouvant être gestantes dès l’âge de 4 mois). Elle permettrait aussi un meilleur contrôle du poids des chats après la stérilisation.