Chiens

Le chien et la neige

L’hiver arrivant, votre chien va peut-être être confronté à la neige selon où vous habitez en France ou bien si vous partez en vacances en montagne avec lui… Ne vous inquiétez pas : votre chien est susceptible de beaucoup s’amuser dans la neige et en prenant quelques précautions, il ne risque rien !

Lorsqu’un chien gambade dans la neige épaisse, des morceaux se mettent dans ses poils et peuvent former des glaçons avec le froid, mais tant que votre chien se dépense et bouge, il ne risque pas d’avoir froid. C’est en rentrant qu’il est par contre très important de veiller à ce qu’il soit au chaud. Il faut bien l’essuyer et retirer tous les morceaux de neige de son pelage. Vous pouvez utiliser une serviette en microfibres par exemple. N’oubliez pas de bien sécher ses pattes et surtout les zones inter digitées.

Il est important de surveiller votre chien : s’il ingère de la neige en grande quantité, il peut vomir car cela irrite son estomac. Il faut absolument veiller à ce qu’il n’ingère surtout pas de sel de déneigement, car l’intoxication est sévère (vomissements, diarrhée, spasmes abdominaux et parfois troubles nerveux…).

C’est pour cela qu’il est aussi important de bien nettoyer les pattes de votre chien au retour de balade dans la neige : afin d’éviter qu’en se léchant il n’avale du sel.

Les coussinets de votre chien peuvent être fragilisés et abimés s’il marche beaucoup sur la neige ou sur des routes sur lesquelles du sel de déneigement a été répandu. Pour préparer ses pattes à cela, vous pouvez utiliser des solutions tannantes pour les coussinets, comme le Randopatt de Biocanina.

Vous pouvez commencer dès le début de l’hiver à appliquer le Randopatt 2 à 3 fois par semaine pour préparer les coussinets, et pendant les périodes de neige ou pendant les séjours aux sports d’hiver, vous pouvez en appliquer tous les jours.

Le Randopatt peut également être utilisé en cas d’usure légère sur un coussinet pour aider à la cicatrisation.