Chiens

Le tartre et comment prévenir son apparition

Comme pour les humains, les dents des chiens et des chats subissent l’attaque permanente de bactéries qui sont à l’origine de la formation de la plaque dentaire, qui se minéralise pour former du tartre. Ce dernier est responsable de mauvaise haleine, mais peut aussi engendrer différentes maladies.

La formation du tartre

Les bactéries naturellement présentes dans la salive s’agglutinent à la surface des dents et produisent des substances qui forment une pellicule de couleur orange recouvrant les dents. Progressivement, la pellicule s’épaissit avec l’accumulation de couches de glycoprotéines et de polysaccharides, ainsi que le développement de très nombreuses bactéries (la concentration en germes dans le tartre peut être aussi importante que dans les selles). C’est alors la plaque dentaire.

Avec le temps, la plaque dentaire se minéralise et s’étend sous la gencive, on dit que l’animal a du tartre.

Certaines races de chiens sont particulièrement prédisposées à la formation de tartre (petites et moyennes races, comme le Caniche, le Yorkshire, le Pékinois, le Shih-Tzu ou le Cocker).

Le tartre chez le chien et le chat n’est pas uniquement un problème esthétique, mais un réel problème de santé.

Ses conséquences

Tout d’abord, le tartre est le plus souvent responsable de la mauvaise haleine de votre compagnon : un chien ou un chat qui a les dents propres est un compagnon beaucoup plus agréable car moins nauséabond ! En effet,  la mauvaise haleine constitue souvent une véritable barrière dans la relation entre le maître et son animal.

Le tartre s’accumule en permanence, et s’insinue sous la gencive. Celle-ci est en permanence irritée et fragilisée : on a souvent une gingivite (inflammation de la gencive, qui se reconnaît à sa couleur rouge), des saignements au moment des repas, des infections buccales, des abcès. Les dents peuvent également être atteintes, ce qui est responsable de leur chute ou alors elles ne tiennent plus dans la bouche que par le tartre !

Même s’il ne l’exprime pas, votre compagnon souffre forcément lorsque le tartre devient important. Il peut vous paraître faire le « difficile » et ne mange plus aussi bien ses repas en raison de la douleur provoquée. De plus les microbes qui s’y développent passent dans le sang et peuvent se fixer dans différents organes (cœur, reins), contribuant ainsi au développement de maladies qui peuvent être graves : insuffisance cardiaque et rénale chez l’animal âgé.

Que faire si votre chien ou votre chat a du tartre ?

Tout d’abord, surveillez bien l’apparition du tartre en regardant régulièrement les dents de votre compagnon : le tartre apparaît d’abord au niveau des dents du fond, comme les molaires et prémolaires, et plus tardivement sur les crocs.

Si vous voyez que les gencives sont rouges, enflées ou qu’elles saignent parfois, il est alors grand temps de faire détartrer votre compagnon.

Il est difficile de dire à partir de quel moment le tartre s’installe : certains chiens auront besoin d’un détartrage dès l’âge de 1 an (en général les races miniatures), d’autres n’en auront jamais besoin (les races géantes). Pour la majorité des animaux, il faudra pratiquer un détartrage régulier (tous les deux ou trois ans).

Que faire pour prévenir l’apparition du tartre ?

L’idéal pour entretenir une bonne hygiène buccale chez votre animal est de lui brosser régulièrement les dents dès l’âge de 6 mois. Ceci est possible si vous habituez très jeune votre compagnon à être ainsi manipulé.

Il existe aussi d’autres différentes solutions :

  • Des kits composés d’un doigtier (capuchon de caoutchouc avec des aspérités) et d’une pâte dentifrice abrasive
  • Une nourriture à base de croquettes retarde l’apparition du tartre, tandis que les boîtes et la pâtée favorisent au contraire son apparition.
  • Les friandises sous forme d’os à mâcher ou de bâtons à croquer ont aussi une action intéressante sur le nettoyage des dents.
  • Pour les chiens de petite taille difficiles à manipuler, et qui rechignent souvent à manger de grosses croquettes, il existe des dentifrices sous forme de comprimés à croquer.
  • Des produits liquides à dissoudre dans l’eau de boisson ou de la poudre appétente à disperser sur l’alimentation existent également.

La réponse de Biocanina pour prévenir la formation du tartre chez le chien ou le chat :

Net’Haleine se présente sous forme de poudre appétente à mélanger à l’alimentation de votre compagnon pour lutter contre la mauvaise haleine d’origine digestive. Cet aliment complémentaire est composé d’un complexe végétal (Petroselinium crispum) qui neutralise les mauvaises odeurs, et de sorbitol (cholagogue) qui stimule l’excrétion biliaire et favorise ainsi une meilleure digestion des lipides ainsi qu’une accélération du transit intestinal.