Chiens

Les différents types d’otites, manifestations et traitements

Les affections auriculaires sont majoritairement des otites.
Certaines races canines à oreille tombantes, lourdes (basset hound) et/ou très poilues (cocker) sont plus sensibles que d’autres.
L’otite moyenne est souvent la conséquence d’une otite externe qui s’est propagée au travers du tympan endommagé. Elle correspond à l’inflammation de l’oreille moyenne (caisse de résonance de l’oreille).
L’otite interne, affection peu fréquente est souvent une complication d’otite moyenne.

Les otites
Manifestations potentielles

Traitement

Otite externe :
Inflammation du conduit auditif externe
– Prurit et grattage auriculaire
– rougeur chaude et douloureuse de la face interne du pavillon.
– l’animal penche la tête du côté de la douleur
– cérumen abondant et épais, de jaunâtre à noirâtre
En fonction de la cause.
Otite moyenne :
Inflammation de l’oreille moyenne
– Prurit et grattage auriculaire
– rougeur chaude et douloureuse de la face interne du pavillon.
– l’animal penche la tête du côté de la douleur
– cérumen abondant et épais, de jaunâtre à noirâtre
Antibiotiques
Otite interne :
Inflammation de l’oreille interne
– Nystagmus (succession de mouvements oscillatoires, courts et saccadés des yeux),
– Perte de l’équilibre
– tête penchée
– Antibiotiques
– Chirurgie si échec

Focus sur l’otite parasitaire (otacariose) ou la « gale des oreilles »

La gale des oreilles est causée par un acarien, Otodectes cynotis, qui s’installe dans le conduit auditif des oreilles des chats et des chiens. La grande majorité des otites externes félines sont causées par ce parasite (50% chez les chats contre 5 à 10 % des otites canine)*. C’est une affection très contagieuse.
La multiplication de ce parasite dans le conduit auditif crée une forte irritation. Des manifestations allergiques, inflammatoires peuvent alors survenir, mais également :
– une apparition potentielle d’hématomes sur les pavillons auriculaires
– des blessures autour des oreilles
– des troubles nerveux qui ressemblent à des crises d’épilepsie si l’infestation est très mal tolérée.
*Pharmanimal N°28(p18)

Focus sur les Epillets

Les épillets de diverses graminées ont tendance à pénétrer dans les cavités naturelles telles que les oreilles (ce qui cause des otites externes), narines, organes génitaux ou dans les espaces inter digités.
L’épillet dans l’oreille est une pathologie très fréquente chez le chien, principalement les races à oreilles tombantes. Il provoque une douleur intense: l’animal se secoue les oreilles ou penche la tête du côté atteint en gémissant. L’épillet sera extrait délicatement à l’aide d’une pince fine chez un vétérinaire et sera soigneusement examiné pour vérifier son extraction. En effet, des débris d’épillets persistant dans le conduit sont à l’origine de nombreuses otites externes.

*les principales maladies du chien et du chat Tome 1, Centre européen de formation, 2007