Chiens

les problèmes dentaires des chiens et chats séniors

Chez bon nombre de carnivores domestiques, mauvaise haleine, tartre, gingivites sont autant d’affections désagréables, à la fois pour eux et pour leurs maîtres ! Quand l’animal avance en âge, et en l’absence de traitement, les problèmes dentaires ont tendance à s’aggraver et à compromettre parfois sérieusement la santé des séniors.

Les problèmes dentaires liés au tartre et leurs conséquences

Tous les carnivores domestiques fabriquent de la plaque dentaire et du tartre qui se déposent sur l’émail des dents sous forme de plaques brunâtres, puis s’insinuent progressivement entre les dents et la gencive. Cela entraîne des gingivites (liseré plus rouge sur la gencive au niveau du collet de la dent), provoque un déchaussement graduel des dents, et donne à l’animal une haleine très désagréable (présence de bactéries dans la plaque dentaire): il s’agit de la maladie parodontale. Elle peut toucher tous les animaux, même relativement jeunes, mais se remarque bien plus chez les séniors, surtout si rien n’est fait pour y remédier. La situation peut rapidement s’aggraver, avec formation d’abcès ou d’infections néfastes pour l’ensemble de l’organisme des animaux âgés.

Au-delà de la douleur proprement dite liée au déchaussement dentaire, et qui occasionne chez l’animal des difficultés pour s’alimenter, le tartre est un véritable « nid » de bactéries qui peut entraîner des affections générales graves chez un individu âgé : atteinte rénale, affections cardiovasculaires, hépatiques, déséquilibre d’un diabète éventuel, etc.

Quel traitement ?

En présence de tartre installé (plaques marron-grisâtres adhérentes aux dents, surtout crocs, molaires, mais aussi incisives), seul un détartrage aux ultra-sons, sous anesthésie générale, s’avère efficace. Les vibrations décollent et disloquent le tartre, et un jet d’eau continue l’évacue, tout en évitant l’échauffement des gencives. Le vétérinaire peut en profiter pour extraire les dents abîmées, cassées, douloureuses qui parfois ne tiennent plus que par la plaque de tartre ! Ensuite, il peut terminer par un polissage des surfaces dentaires, et prescrire un antibiotique pendant quelques jours, afin que les bactéries relarguées lors du détartrage ne provoquent pas d’infection, locale ou générale.

Mais si des mesures préventives ne sont pas prises, le tartre reviendra très vite s’accumuler, et il faudra recommencer l’opération (en moyenne tous les 2/3 ans).

Quelle prévention ?

Pour prévenir la formation de la plaque dentaire et du tartre, l’action mécanique est la plus efficace : brossage régulier auquel on peut habituer un animal dès son plus jeune âge (brosse à dents souple spéciale, doigtier de caoutchouc présentant des petites aspérités, pâte dentifrice abrasive au goût étudié pour plaire aux chiens et chats…).

Pour les récalcitrants, les stressés, les pressés, il existe des solutions alternatives : dentifrice en spray, solution à ajouter dans l’eau de boisson, poudre à base d’enzymes à mélanger aux aliments, lamelles à mâcher ou friandises qui retardent la formation du tartre ou le décollent mécaniquement des dents. Il est également préconisé de donner à l’animal une alimentation en croquettes de préférence à une nourriture molle (pâtées humides).

Enfin, divers médicaments plus spécifiques auront une action sélective sur la mauvaise haleine, souvent liée à la présence de tartre.

La réponse biocanina aux problèmes dentaires des chiens et chats séniors

biocanina a développé divers produits qui permettent soit de prévenir les problèmes dentaires tels que la formation de la plaque dentaire et du tartre, soit de lutter contre la mauvaise haleine, qui en est souvent une conséquence directe. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Biocanifrice, dentifrice solide à croquer, appétent pour les chiens, à base de fluor, permet de prévenir la formation de la plaque dentaire

Nethaleine est une poudre appétente à mélanger au repas du chien ou du chat. Elle est essentiellement composée de persil et de sorbitol et permet surtout de lutter contre la mauvaise haleine d’origine digestive.

En complément, Phytocanina flatulences et haleine, sous forme de comprimés appétents à base de frêne, artichaut et persil, associe des plantes aux vertus éliminatrices (rein), détoxifiante (foie) et stimulant la digestion ; cet aliment complémentaire convient donc particulièrement aux séniors présentant des flatulences et une mauvaise haleine.

Conclusion : Les problèmes dentaires de tartre, déchaussements, infections peuvent avoir un sérieux impact sur la santé des séniors, ainsi que des conséquences sur l’haleine de votre animal. Aussi vaut-il mieux anticiper et prévenir par une bonne hygiène buccodentaire dès le plus jeune âge. En cas de problème, ne pas hésiter à en parler à votre pharmacien qui vous proposera des produits adaptés, ou vous conseillera une visite chez le vétérinaire.