Chiens

Les risques d’intoxication pour l’animal dans la maison et le jardin

Les chiens et les chats sont exposés à de nombreux dangers aussi bien dans la maison que dans le jardin. Afin de protéger son animal, il est important de connaître tous les risques qui se présentent à lui dans son milieu de vie. Nous vous proposons de découvrir les principaux risques d’intoxication dans la maison et le jardin pour les chiens et les chats.

Quelles sont les dangers dans la maison ?

Les principales causes d’intoxication chez le chien et le chat se font suite à l’ingestion d’un toxique. Les intoxications sont plus fréquentes chez le chien que chez le chat. Il faut porter une attention particulière aux chiots qui découvrent le monde et ingèrent toutes sortes de choses…

Les dangers peuvent se trouver dans le salon, la cuisine et la salle de bain, en voici une liste non exhaustive :

  • Plantes (attention aux chats qui aiment grignoter les plantes)
  • Aliments : oignons, chocolat, raisins, ail…
  • Médicaments humains : paracétamol, ibuprofène…

Attention : les intoxications peuvent être accidentelles mais elles peuvent aussi avoir lieu suite à l’administration, par les propriétaires voulant et croyant bien faire, de médicaments. Il est conseillé de ne pas pratiquer d’automédication et de consulter un vétérinaire si son animal est malade.

  • Produits ménagers
  • Lessive
  • Cannabis et cigarettes

Pour éviter les intoxications accidentelles, il est important de placer les plantes, les médicaments, les produits d’entretien ménager, les aliments… hors de portée des animaux de compagnie.

Quelles sont les risques dans le garage et le jardin ?

Les risques sont aussi présents dans le garage et le jardin. Il est important de ranger les toxiques hors de portée des animaux et de les laisser sortir dans le jardin sous surveillance pour éviter une intoxication.

En voici quelques exemples :

  • Insecticides
  • Herbicides
  • Anti-limasse
  • Anti-mousse
  • Plantes
  • Liquide de refroidissement (antigel), très apprécié des chiens pour sa saveur sucrée. Attention, il est responsable d’intoxications graves conduisant souvent au décès de l’animal.
  • Chenilles processionnaires
  • Crapauds
  • Raticides anticoagulants

Astuce : il existe des pièges sécurisés permettant de cacher les raticides et protéger les enfants et les animaux de compagnie

Que faire en cas d’intoxication ?

Si l’intoxication vient de se produire (avant que les symptômes apparaissent), il est conseillé de contacter une clinique vétérinaire ou un centre antipoison. Ils pourront renseigner plus précisément les propriétaires sur les risques d’intoxication s’ils connaissent la quantité ingérée et l’heure approximative d’ingestion.

Il faut si possible agir avant l’apparition des symptômes. En effet, il est parfois possible de faire vomir l’animal ou lui administrer un absorbant digestif afin de limiter l’absorption des toxiques et donc les complications. Dans certains cas, il existe un antidote au toxique qui sera administré par le vétérinaire.

Par contre, il ne faut pas essayer des « recettes de grand-mère » ou de faire vomir son animal avec du sel, il y a un risque d’intoxication au sel en procédant ainsi !

Si l’animal présente déjà des symptômes, alors il est nécessaire de consulter en urgence un vétérinaire.