Chiens

Les troubles locomoteurs

L’appareil locomoteur est l’ensemble des organes qui permet de se mouvoir. Il se compose du squelette, des muscles et des tendons.

Les atteintes musculaires

Elles se caractérisent par une faiblesse, de la fatigue, une démarche anormale, des boiteries et des douleurs à la palpation de certains groupes musculaires.

Les courbatures : Généralement sans gravité, elles sont souvent consécutives à un effort important. La douleur apparaît dans les 24 à 48 heures après l’exercice.

Les déchirures : élongation traumatique d’un muscle, la douleur est violente et localisée avec une boiterie immédiate.

Les atteintes tendineuses

Les tendinites : inflammation du tendon, suite à une sollicitation trop importante qui se manifeste par une boiterie au cours de l’exercice. Si non soignées, elles peuvent aller jusqu’à la rupture tendineuse.

Les atteintes articulaires

Les arthrites : inflammation aiguë ou chronique d’une articulation.

L’arthrose : C’est un processus pathologique articulaire fréquent chez le chien qui se manifeste par la dégradation progressive et irréversible du cartilage. Elle provoque une douleur qui se traduit par une réduction de la mobilité de l’animal et une diminution de son bien-être.