Chiens

Les vomissements chez le chien et le chat

Les vomissements sont un trouble digestif fréquent chez le chien et le chat. De nombreuses causes peuvent être responsables de vomissements. Des vomissements isolés sont souvent bénins chez le chien et le chat. Par contre, des vomissements rapprochés et/ou chroniques doivent amener à consulter un vétérinaire.

Quelles sont les principales causes de vomissements chez le chien et le chat ?

Tout propriétaire de chien ou de chat a déjà vu son animal vomir. La cause des vomissements n’est pas toujours évidente, les vomissements étant peu spécifiques.

Il faut tout d’abord différencier les vomissements aigus des vomissements chroniques. On parle de vomissements chroniques pour les chiens et les chats qui vomissements de temps en temps (plusieurs fois par semaine) pendant de longues périodes (plus de 3 semaines). Les vomissements peuvent aussi être observés de façon intermittente avec des crises (plusieurs jours de suite par exemple puis plus rien pendant une période…).

Bon nombre de causes peuvent être responsables de vomissements chez le chien et le chat, il existe toutefois des causes propres à chaque espèce.

Voici quelques causes responsables de vomissements aigus chez le chien et le chat :

  • Alimentation non adaptée ou excès alimentaire (dont ingestion trop rapide ou en trop grande quantité)
  • Parasites digestifs
  • Intoxication par des produits ménagers, des médicaments, des pesticides…
  • Ingestion d’un corps étranger pouvant être responsable d’une occlusion intestinale
  • Maladie générale grave : leptospirose (chez le chien essentiellement), panleucopénie féline ou typhus (chez le chat), pancréatite, pyomètre, insuffisance rénale aiguë, etc…

Concernant les vomissements chroniques, d’autres causes sont à envisager en priorité, en voici quelques-unes :

  • Trichobézoards ou boules de poils chez le chat suite à l’ingestion de poils lors de la toilette
  • Intolérance ou allergie alimentaire
  • Gastrites chroniques
  • Insuffisance rénale chronique

Bon à savoir : Les chiens ne mangent pas de l’herbe pour se vermifuger, seuls les vermifuges permettent de tuer les vers digestifs ! Les chiens mangent généralement de l’herbe lors d’inconfort digestif, cela peut conduire à des vomissements, les brins d’herbe étant irritants pour la muqueuse gastrique. Les chats ont également besoin de manger de l’herbe qui les aide à éliminer les poils ingérés lors de la toilette. Il est conseillé de mettre de l’herbe à chat à disposition des chats vivant en appartement.

Que faire si son animal vomit ?

Si l’animal ne vomit qu’une seule fois et qu’il est en pleine forme, alors la cause des vomissements est bénigne. L’animal a probablement mangé quelque chose d’inhabituel ou mangé trop vite sa ration, les chiens et les chats étant plus sensibles que les humains sur le plan alimentaire. Il n’y a alors pas de raison de s’inquiéter.  Il peut être bon toutefois de vermifuger son animal si cela n’a pas été fait récemment. Pour rappel, il est conseillé de vermifuger les chiens et les chats au moins tous les 3 mois avec un vermifuge efficace contre tous les types de vers.

Par contre, si les vomissements sont rapprochés et/ou associés à d’autres symptômes, alors une consultation chez un vétérinaire est nécessaire. Certaines causes de vomissements aigus sont des urgences qui nécessitent la mise en place de soins par un vétérinaire (pyomètre, insuffisance rénale aigue, intoxication…).

Attention : les vomissements sont à prendre au sérieux rapidement chez les chiots et les chatons qui peuvent se déshydrater rapidement. De plus, les jeunes animaux sont sensibles à certaines maladies infectieuses tant qu’ils ne sont pas correctement vaccinés. Les nouvelles recommandations encouragent à renforcer la primovaccination des chatons et des chiots et à réaliser 3 injections de primovaccination à 8, 12 et 16 semaines.

Enfin, il est aussi conseillé de consulter un vétérinaire lors de vomissements chroniques, même si l’animal vomit seulement 1 à 2 fois par semaine mais pendant plusieurs semaines, d’autant plus si d’autres symptômes sont associés (perte de poids par exemple).

Le vétérinaire pourra déterminer la cause des vomissements après avoir examiné l’animal et réalisé si besoin des examens complémentaires (prise de sang, échographie…).