Chiens

Nettoyer les oreilles

Les oreilles de votre chien ou de votre chat nécessitent des soins réguliers particuliers même en l’absence d’anomalie visible. Pourquoi, à quelle fréquence et surtout comment nettoyer les oreilles de votre chien ou de votre chat sont les points importants qui sont abordés dans cet article dédié à l’hygiène auriculaire.

Pourquoi entretenir les oreilles de votre compagnon ?

Le but de l’entretien des oreilles est principalement la prévention d’infections et notamment d’otites.

L’oreille du chien et du chat est faite de façon très différente de celle de l’homme. Le conduit auditif a une forme de « L » qui descend d’abord verticalement puis forme un angle droit. Cette particularité engendre une accumulation de cérumen au fond de l’oreille et une mauvaise ventilation du conduit auditif.

L’accumulation de cérumen dans un milieu chaud et humide, associée à une mauvaise aération favorise les macérations et peut être à l’origine d’otites et de diverses infections. Chez les races de chiens à oreilles tombantes, le pavillon recouvre en permanence l’orifice du conduit et aggrave les problèmes d’aération. De même, chez certaines petites races de chiens (caniches, bichons, shih-tzu), des poils poussent à l’intérieur du conduit auditif.

Le risque d’otites externes est donc beaucoup plus important chez les chiens que chez les êtres humains.

Comment entretenir les oreilles de votre compagnon ?

Cela sera plus facile en lui donnant l’habitude dès son plus jeune âge. Le nettoyage permet d’extraire le cérumen accumulé au fond du conduit sans l’irriter.

Il convient d’utiliser une solution nettoyante adaptée aux chiens et aux chats pouvant dissoudre le cérumen sans être agressif pour l’oreille.

Cette opération est parfaitement indolore et sans risque pour votre compagnon si vous utilisez une solution nettoyante adaptée et que vous suivez ces quelques conseils :

  • Enfoncez l’embout du flacon verticalement dans le conduit auditif sans avoir peur de blesser le tympan puisqu’il y a un coude qui vous empêche de le toucher.
  • Lorsque l’embout est bien introduit, injectez le produit, puis retirez l’embout.
  • Massez ensuite l’extérieur de l’oreille, au niveau du conduit auditif, entre le pouce et l’index de façon à répartir le produit.
  • Vous pouvez alors récupérer le cérumen et les saletés remontant vers l’entrée du conduit à l’aide d’un mouchoir, d’un essuie-tout, d’une compresse ou d’un coton.
  • Répétez l’opération dans les deux oreilles jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de saletés qui remontent.

L’emploi d’un coton-tige est déconseillé par risque de perte de l’embout coton au fond de l’oreille et/ou d’irritation par le coton très serré du bâtonnet.

Pensez à toujours nettoyer l’embout de votre flacon après chaque oreille, afin d’éviter une éventuelle contamination en cas d’otite infectieuse (bactérienne, parasitaire ou fongique).

Si vous constatez que votre compagnon se gratte de manière très importante, se secoue et penche la tête, il faudra consulter votre vétérinaire. Il peut effectivement s’agir dans ce cas de gale d’oreille (très contagieuse entre les chats notamment), d’épillets (débris de végétaux très fréquents en été chez les chiens) ou de toute autre affection de l’oreille.

A quelle fréquence nettoyer les oreilles de votre compagnon ?
  • Chien à oreilles tombantes : une fois par semaine en été et une fois tous les 15 jours en hiver.
  • Chien à oreilles dressées : un nettoyage tous les 15 jours l’été et une fois par mois l’hiver.

Chez les chats, les oreilles ne nécessitent que rarement des soins puisqu’ils font leur toilette. Une oreille sale chez le chat est presque toujours pathologique et doit vous amener à consulter votre vétérinaire.

La réponse de Biocanina :

Biocanina a développé le lait auriculaire, une solution nettoyante adaptée, pour un nettoyage optimal tout en douceur des oreilles de votre chien ou chat. Le lait auriculaire Biocanina agit grâce à l’association des propriétés :

  • antiseptiques dues à l’acide borique et à l’eucalyptus ;
  • céruménolytiques dues aux tensioactifs présents dans l’excipient.

Le lait auriculaire peut donc être utilisé pour l’hygiène et l’entretien régulier de l’oreille, pour supprimer les odeurs désagréables résultant des fermentations des débris accumulés dans le conduit auditif, et pour évacuer les impuretés du conduit auditif avant l’application d’un traitement.