Tableau des parasites internes et maladies associées du chien et du chat

Vers Types et modes de contaminations Symptômes possibles
Vers ronds
(nématodes)
Ascaris Par la bouche : ingestions d’aliments contaminés par des œufs d’ascarides, ingestion de proies contenant des larves, léchage d’un animal avec le poil souillé…
Pendant la gestation : les larves d’ascarides d’une chienne enceinte contaminée peuvent contaminer les chiots directement dans le ventre de celle-ci.
Pendant la lactation : les larves d’ascarides peuvent se retrouver dans le lait des chiennes ou des chattes
Les infestations par ces parasites sont dangereuses surtout pour les chiots et chatons.Souvent asymptomatiques chez les chiens et chats mais peuvent entraîner :
– baisse de l’état général de l’animal,
– diarrhée,
– vomissement,
– poil piqué,
– occasionnellement de la toux,
– signes cutanés,
– perte d’activité de l’animal
Ankylostomes Voie cutanée : Ils traversent la peau et gagnent les intestins par l’intermédiaire de la circulation sanguine
Ingestion de larves
– Hémorragies intestinales bénignes
– diarrhées hémorragiques,
– fatigue,
– asthénie et anémie,
– peut entraîner la mort chez le chiot
Trichures Ils se transmettent principalement par léchage et ils se nourrissent en pompant du sang à travers la paroi de l’intestin du chien – Diarrhées chroniques
– Anémie
Vers plats
(Cestodes
ou ténias)
Dipylidium caninum Ingestion de larves de puces contaminées – Présence de « grains de riz » dans les selles
– Signe du traîneau : l’animal s’assoit pour se frotter vigoureusement le derrière contre le sol