Êtes vous sur de vouloir vous déconnecter ?

Antilaiteux

ANTILAITEUX-400x476

Antilaiteux

Antilaiteux non hormonal pour la chienne et la chatte

Composition qualitative et quantitative

Aminophylline : 20,0 mg
Piloselle (extrait de) : 12,5 mg
Sauge (extrait fluide de) : 25,0 mg
Cascara (poudre de) : 2,5 mg
Excipient QSP : 1 comprimé sécable de 200 mg

AMM N° FR/V/9659602 3/1980

Présentation

Boite de 30 comprimés
N° GTIN : 03661729236032

Indications

Chez les chiennes et les chattes : traitement symptomatique du tarissement de la sécrétion lactée.

Propriétés

La restriction hydrique associée à l’administration de substances diurétiques (aminophylline, extrait fluide de piloselle et extrait mou de sauge) favorise le tarissement lacté. La poudre de cascara par son action laxative renforce l’élimination hydrique. L’aminophylline possédant une action antalgique, le réflexe d’autosuccion destiné à vidanger les mamelles engorgées et douloureuses est diminué.

Posologie et mode d’emploi

Voie orale.

Chienne et chatte de moins de 4 kg de poids : 1/2 comprimé matin et soir
Chienne de 4 à 8 kg de poids : 1 comprimé matin et soir
Chienne de 8 à 15 kg : 2 comprimés matin et soir
Chienne de plus de 15 kg : 3 comprimés matin et soir pendant 5 à 6 jours.

L’administration doit commencer le plus rapidement possible après l’apparition des premiers symptômes de lactation. Les comprimés peuvent être administrés tels quels ou être incorporés dans un peu de nourriture.

Contre-indications, interactions médicamenteuses

Ne pas associer à l’éphédrine.

Précautions particulières d’emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux
Parallèlement au traitement médical, on doit imposer un régime : diète complète pendant un jour, puis diète hydrique pendant 48 heures, puis régime pendant 10 jours (ration habituelle divisée par deux, en complétant avec des légumes verts). On ne doit pas encourager le maternalisme, en caressant les mamelles ou en laissant la chienne coucher avec des objets familiers qu’elle considère comme des chiots. Si la sécrétion lactée n’est pas tarie au bout d’une dizaine de jours maximum ou si celle-ci réapparaît, consulter un vétérinaire.

 

Fermer cette fenêtre

Envoyer le lien vers cet article à un ami

* Champs requis