Êtes vous sur de vouloir vous déconnecter ?

Synergix 134 mg/1200 mg solution pour spot-on pour chiens moyens

SYNERGIX_CHIEN_MOYEN_700x578

Synergix 134 mg/1200 mg solution pour spot-on pour chiens moyens

COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Une pipette de 2,2 ml contient :
Substance(s) active(s) :
Fipronil ……………………. 134,20 mg
Perméthrine ………………… 1199,00 mg

Excipient(s) :
Butylhydroxyanisole (E320) ……………… 0,44 mg
Butylhydroxytoluène (E321) ……………… 0,22 mg

AMM : FR/V/2199371 4/2014

PRESENTATION

Solution pour spot-on.
Solution jaunâtre.

Boîte de 2 plaquettes thermoformées de 2 pipettes de 2,2 ml

INDICATIONS

Chez les chiens :
Utilisation lors d’infestations par les puces et/ou les tiques, lorsqu’une activité répulsive (anti-gorgement) contre les phlébotomes et/ou les moustiques est également nécessaire.

Puces :
Traitement et prévention des infestations par les puces (Ctenocephalides felis). Les puces sur le chien sont tuées dans les 24 heures qui suivent le traitement. Un seul traitement a une efficacité persistante contre de nouvelles infestations par des puces adultes pendant quatre semaines. Le produit peut être intégré à une stratégie de traitement de la Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP) lorsque cette affection a préalablement fait l’objet d’un diagnostic par un vétérinaire.

Tiques :
Une seule application procure une efficacité acaricide persistante contre les infestations par les tiques (Ixodes ricinus, Dermacentor reticulatus et Rhipicephalus sanguineus) pendant quatre semaines.
Si des tiques sont présentes au moment de l’application, elles peuvent ne pas être toutes tuées dans les 48 heures mais l’être au cours de la semaine.

Phlébotomes et moustiques :
Un seul traitement assure une activité répulsive (anti-gorgement) contre les phlébotomes (Phlebotomus perniciosus) et contre les moustiques (Culex pipiens, Aedes aegypti) pendant quatre semaines.

PROPRIETES

Le fipronil est un insecticide et un acaricide de la famille des phénylpyrazolés. Le fipronil et son métabolite le fipronil sulfone agissent sur les canaux chlorure activés par des ligands, en particulier les canaux activés par le neurotransmetteur acide gamma-aminobutyrique (GABA) mais aussi les canaux désensibilisants (D) et non-désensibilisants (N) activés par le glutamate (Glu, canaux chlorure ligand-dépendants propres aux Invertébrés). Ils bloquent ainsi le transfert pré- et post-synaptique des ions chlorure à travers la membrane cellulaire. Il en résulte une activité incontrôlée du système nerveux central et la mort des insectes ou des acariens.

La perméthrine appartient à la famille des pyréthrinoïdes de type I à activité insecticide, acaricide et répulsive. Les pyréthrinoïdes agissent sur les canaux sodium voltage-dépendants chez les Vertébrés et les Invertébrés. Appelés « bloqueurs de canaux ouverts », ils agissent sur les canaux sodium en ralentissant à la fois leur activation et leur inactivation, ce qui conduit à un état d’hyperexcitabilité et à la mort du parasite.

Le produit présente une activité insecticide et acaricide contre les puces (Ctenocephalides felis) et les tiques (Rhipicephalus spp, Dermacentor spp, Ixodes ricinus), ainsi qu’une activité répulsive (anti-gorgement) contre les phlébotomes (Phlebotomus perniciosus) et les moustiques (Culex pipiens, Aedes aegypti).

Il a été montré expérimentalement que, lorsqu’il est appliqué sur le chien au moins deux jours avant l’exposition aux tiques, le produit réduit indirectement le risque de transmission de Babesia canis canis par des tiques infectées (Dermacentor reticulatus) jusqu’à 28 jours après application. Ainsi le risque de babésiose canine est réduit chez les chiens traités.

POSOLOGIE ET MODE D’EMPLOI

Spot-on.
La dose minimale recommandée est de 6,7 mg de fipronil par kg de poids corporel et de 60 mg de perméthrine par kg de poids corporel.

Poids du chien Fipronil (mg) Perméthrine (mg)
1,5 – 4 kg 26,8 240
4 – 10 kg 67 600
10 – 20 kg 134 1200
20 – 40 kg 268 2400
40 – 60 kg 402 3600

Pour les chiens de plus de 60 kg, utiliser la combinaison de pipettes appropriée.

Mode d’administration :
Extraire la pipette du surblister. La tenir en position verticale. Tapoter la partie étroite de la pipette pour s’assurer que le contenu est bien descendu dans la partie centrale de la pipette. Rompre l’extrémité autocassable de la pipette pour spot-on en suivant la ligne gravée.
Ecarter les poils de l’animal jusqu’à ce que la peau soit visible. Placer l’embout de la pipette directement sur la peau ainsi exposée. Presser doucement plusieurs fois pour vider entièrement le contenu de la pipette en deux à quatre points en fonction du poids du chien, le long du dos entre les épaules et la base de la queue.
Pour les chiens d’un poids inférieur à 20 kg, appliquer le produit en deux points. Pour les chiens de plus de 20 kg, appliquer le produit en 2 à 4 points.

Schéma thérapeutique :
Le produit doit être utilisé lorsqu’une infestation est confirmée ou qu’il existe un risque d’infestation par les puces et/ou les tiques, et qu’une activité répulsive (anti-gorgement) contre les phlébotomes et/ou les moustiques est également nécessaire.

En fonction de la pression parasitaire, le vétérinaire peut recommander de répéter le traitement. L’intervalle entre deux traitements doit être au moins de 4 semaines.

CONTRE-INDICATIONS

Ne pas utiliser en cas d’hypersensibilité aux principes actifs ou à l’un des excipients.
Ne pas utiliser chez les lapins ou les chats car des effets indésirables parfois létaux peuvent se produire.
Ne pas utiliser chez les animaux malades (maladies systémiques, fièvre.) ou convalescents

EFFETS INDESIRABLES

Des réactions cutanées transitoires au site d’application (prurit, érythème) et un prurit généralisé ont été rapportés après utilisation. Des changements de comportement passagers (généralement hyperactivité/agitation) ainsi que des vomissements ont été occasionnellement observés.
En cas de léchage, une hypersalivation transitoire peut être observée.

MISES EN GARDE PARTICULIERES

Mises en garde particulières a chaque espèce cible
Le produit reste actif après exposition de l’animal au soleil ou si le pelage est mouillé par la pluie.
Eviter des baignades ou des shampooings fréquents des chiens traités car cela peut affecter la durée d’efficacité du produit.

Un chien infesté par des puces peut présenter une réaction allergique à la salive de puces, appelée Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP). Si le chien a la peau irritée, se gratte et se mord de manière excessive, apparaît agité et incommodé, il faut consulter un vétérinaire pour savoir s’il souffre de DAPP.

Pour réduire les réinfestations liées à l’émergence de nouvelles puces, il est recommandé de traiter tous les chiens du foyer. Les autres animaux du foyer doivent aussi être traités avec un produit adapté. Les puces des animaux de compagnie infestent souvent le panier de l’animal, ses zones de couchage ou de repos (tapis, canapés.). En cas d’infestation massive et dès le début des mesures de contrôle antiparasitaire, ces zones doivent être traitées avec un insecticide approprié et passées régulièrement à l’aspirateur.

La fixation d’une tique isolée ou la piqûre occasionnelle d’un moustique ou d’un phlébotome reste possible. C’est pourquoi la transmission de maladies infectieuses par ces parasites ne peut être complètement exclue si les conditions sont défavorables.

Des études ont démontré un effet anti-gorgement persistant pendant quatre semaines pour les phlébotomes et les moustiques. De ce fait, en vue d’un court séjour (moins de 4 semaines) en région endémique, il est recommandé d’appliquer le traitement immédiatement avant l’exposition. Pour une exposition de plus longue durée (par exemple dans le cas d’animaux vivant dans une région endémique ou y séjournant plus de 4 semaines), le calendrier de traitement devra se baser sur la situation épidémiologique locale.

Précautions particulières d’emploi chez les animaux
Les animaux doivent être pesés avec précision avant le traitement.
L’innocuité de ce produit n’a pas été établie chez les chiens de moins de 12 semaines ou pesant moins de 1,5 kg.
Eviter tout contact du contenu de la pipette avec les yeux ou la bouche des chiens traités. Veiller en particulier à éviter toute ingestion du produit par léchage du site d’application par les animaux traités ou par tout autre animal en contact avec eux.
Ce produit est extrêmement toxique pour les chats et peut être létal, du fait de la physiologie particulière des chats qui les rend incapables de métaboliser certaines substances telles que la perméthrine. En cas d’exposition cutanée accidentelle, laver le chat avec du shampooing ou du savon et demander rapidement conseil à un vétérinaire. Pour éviter toute exposition accidentelle des chats au produit, séparer les chiens traités des chats jusqu’à ce que le site d’application soit sec. Veiller à ce que les chats ne lèchent pas le site d’application du produit sur un chien qui a été récemment traité. Si ce type d’exposition a lieu, contacter immédiatement un vétérinaire.
Ne pas utiliser chez les lapins et les chats.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux
Le produit peut causer une neurotoxicité. Il peut être toxique s’il est avalé. Eviter d’ingérer le produit ou de porter la main à la bouche après utilisation. En cas d’ingestion accidentelle, consulter immédiatement un médecin et lui présenter la notice ou l’emballage.
Ce produit peut causer une irritation des muqueuses et des yeux. C’est pourquoi il faut éviter tout contact du produit avec la bouche et les yeux, y compris de porter la main à la bouche et de se frotter les yeux après utilisation. En cas de contact accidentel du produit avec les yeux, rincer immédiatement et abondamment les yeux à l’eau. Si l’irritation oculaire persiste, consulter un médecin et lui présenter la notice ou l’emballage.
Eviter tout contact avec la peau. En cas de contact avec la peau, laver immédiatement la zone touchée à l’eau et au savon.
Se laver les mains soigneusement après utilisation.
Ne pas manger, boire ou fumer pendant l’application du produit.
Les personnes présentant une hypersensibilité (allergie) connue au fipronil, à la perméthrine ou à tout autre ingrédient doivent éviter tout contact avec le produit, qui, dans de très rares cas, peut occasionner une irritation respiratoire et des réactions cutanées chez certains individus.
Eviter de toucher ou de jouer avec les animaux traités tant que le site d’application n’est pas sec et pendant environ 12 heures après le traitement. Il est donc recommandé de traiter les animaux en début de soirée ou en fin d’après-midi pour réduire au maximum les contacts avec l’animal traité. Le jour du traitement, les animaux traités ne doivent pas être autorisés à dormir avec leurs maîtres, en particulier les enfants.

Conserver les pipettes dans leur emballage d’origine. Pour éviter que les enfants aient accès aux pipettes déjà utilisées, les éliminer immédiatement de façon appropriée.

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte
Les études de laboratoire réalisées sur le fipronil et la perméthrine n’ont mis en évidence aucun effet tératogène ou embryotoxique. Aucune étude n’a été menée avec ce produit chez des chiennes gravides ou allaitantes. L’utilisation du produit en cas de gravidité ou de lactation ne doit se faire qu’après évaluation du rapport bénéfice/risque par un vétérinaire.

Surdosage 
L’innocuité du produit a été démontrée pour une dose jusqu’à cinq fois supérieure à la dose maximale recommandée, chez des chiots de 12 semaines en bonne santé, traités 3 fois à 3 semaines d’intervalle.
Le risque d’effets indésirables peut cependant augmenter avec le surdosage, il faut donc toujours traiter les animaux avec la taille de pipette adaptée à leur poids.

TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

ALFAMED
13e rue – LID
06517 Carros Cedex France

EXPLOITANT DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

Laboratoires AUVEX
3 rue André Citroën
ZAC de Champ Lamet
63430 PONT DU CHATEAU

Fermer cette fenêtre

Envoyer le lien vers cet article à un ami

* Champs requis