education du chien : a vous de prendre la main !

Un chien bien éduqué, c’est un chien qui sera mieux en société et qui aura moins tendance à vagabonder ! Bien sûr, certains maîtres adopteront une éducation stricte, quand d’autres seront plus laxistes. Certains seront à cheval sur certains principes, quand d’autres les jugeront sans intérêt. Comme pour les enfants, il existe autant de façons d’éduquer son chien que de maîtres. L’éducation dépend aussi :

  • De la race du chien (certains sont plus dociles que d’autres).
  • De votre logement : la vie et les règles en appartement ou en maison seront radicalement différentes.
  • De la composition de votre foyer : la présence ou non d’enfants va influer sur les règles que vous aurez à inculquer à votre compagnon à quatre pattes.

Démarrer l’éducation de son chien dès le plus jeune âge

Mais une chose est sûre, il faut démarrer l’éducation dès le plus jeune âge, même si l’on entend fréquemment qu’elle ne peut pas commencer avant l’âge de 6 mois. En effet, certains maîtres ont tendance à “laisser tranquille” leur nouveau compagnon pendant leurs premiers jours à la maison. Et on les comprend. On a envie de les laisser prendre leurs marques. Sauf que c’est là que réside le noeud du problème ! Non seulement le chien risque de prendre des libertés et vous vous en mordrez les doigts plus tard, mais en plus, lorsque tous les ordres vont affluer d’un coup, votre animal risque de ne rien comprendre à ce qu’il se passe.

Un système d’éducation basé sur la récompense

Pour éduquer votre chiot, vous pouvez mettre en place des petites séances d’éducation. Celles-ci peuvent ne durer que quelques minutes, car le jeune chiot a tendance à vite se déconcentrer. C’est une des raisons pour lesquelles vous devrez effectuer ces séances dans un environnement calme, pour que votre compagnon ne soit pas distrait.

Le grand principe du dressage, c’est de fonctionner sur un mode de récompense. Si votre animal applique bien les ordres que vous lui donnez, vous allez le récompenser avec une caresse, une friandise voire un jouet. N’utilisez jamais de techniques négatives et basées sur la punition. Non seulement elles ne fonctionnent pas mais, en plus, vous allez engendrer de la méfiance chez votre animal. Or, le but de la relation humain/animal, n’est-il pas de créer une confiance et une amitié réciproques ?

Apprendre à son chien à faire ses besoins où il faut, quand il faut

Parmi les éléments indispensables que doit apprendre votre animal, on trouve, dans les premières positions, l’apprentissage de faire ses besoins au bon endroit. Et le bon endroit, c’est généralement dehors, tant pour des raisons évidentes d’hygiène que pour la bonne intégration de votre chien au sein d’un groupe social.

Pour ce faire, vous devrez prendre l’habitude de sortir votre chien plusieurs fois par jour. Au réveil, après le repas et après avoir joué avec lui peuvent être des moments appropriés. Lorsque votre chien fait bien dehors, n’hésitez pas à le féliciter.

A l’inverse, si votre animal choisit l’intérieur de votre maison comme lieu d’aisance, dites-lui un non ferme. Sur le coup, pas après, auquel cas il ne comprendrait pas. Evitez de nettoyer le petit accident avec de l’eau de javel : l’odeur de ce produit ressemble fort à celle de l’urine canine… ce qui l’incitera, du coup, à rééditer ce comportement. Vous pouvez en revanche déposer quelques gouttes de javel à l’endroit précis où, dehors, vous souhaitez que votre chien fasse ses besoins.

L’apprentissage de la propreté peut prendre du temps. Soyez patient ! S’il fait à l’intérieur, c’est peut-être parce qu’il n’est pas assez sorti, ou qu’il est encore trop jeune pour se retenir (il ne maîtrise pas encore son sphincter). Mais cela viendra !

Apprendre à son chien à ne pas fuguer

Voilà un problème qui inquiète beaucoup les propriétaires de chien : la fugue. Un chien peut fuguer pour diverses raisons : l’ennui, une chienne en chaleur, l’envie d’explorer le territoire ou l’angoisse de la séparation lorsque vous n’êtes pas là (le chien va, par là-même, chercher à vous retrouver). L’envie d’aller chasser, voire des troubles comportementaux, notamment chez les vieux chiens, peuvent également être à l’origine d’une fugue.

Si votre chien s’échappe mais revient, il va vous falloir travailler le rappel. Et lorsqu’il est de retour, ne le réprimandez surtout pas ! Sinon, à la prochaine fugue, il risque tout simplement de ne pas revenir. Aussi difficile cela soit-il puisque votre chien a mis sa vie en danger, vous devez rester positif. Si votre chien fugue par ennui, la solution est simple : prenez du temps pour jouer avec lui de façon régulière !

Si la cause des fugues de votre animal vous semblent complexes à appréhender, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui peut orienter votre animal vers une thérapie comportementale.

Dans tous les cas, vous pouvez éviter la fugue en la stoppant avant qu’elle n’intervienne. Dans un premier temps, investissez dans une clôture si votre terrain n’est pas délimité. Cela entravera le départ de votre animal et l’aidera à connaître les limites de son territoire, ce qui est très important. De plus, si vous arrivez à détecter le moment où votre chien s’apprête à fuguer, vous pouvez détourner son attention par un stimulus positif, comme un bruit susceptible de l’attirer ou de la nourriture.

Et pourquoi ne pas faire appel à un éducateur canin ?

Si vous avez besoin d’aide dans cet apprentissage, n’hésitez pas à frapper à la porte d’un éducateur canin, qui apportera un regard objectif sur la situation. Les éducateurs disposent de tout un panel de solutions pour les différents problèmes rencontrés par les maîtres avec leur chien. Il vous montrera comment apprendre à votre animal à obéir, les postures corporelles à adopter, quelles intonations utiliser pour communiquer avec lui, etc. En plus des séances, vous devrez sans doute effectuer certains exercices, chez vous ou en promenade. Si l’éducateur canin n’est pas un faiseur de miracles, il vous apportera une aide bienveillante et très utile.

newsletter

partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

ces articles pourraient vous interesser