stress et aboiements chez le chien

Un chien stressé peut se mettre à aboyer. Cela peut arriver dans plusieurs situations : rencontre avec d’autres chiens ou avec des personnes inconnues, lorsque le chien reste seul chez lui… Il est important de prendre en charge cela lorsque le stress est trop important et les aboiements trop fréquents.

Quelles sont les sources de stress ?

Lorsqu’un chien est stressé par quelque chose, une de ses réactions peut-être d’aboyer :

  • Pour faire fuir la cause de son stress : une personne, un chien, un bruit…
  • Pour se plaindre (cas des aboiements en l’absence des propriétaires)

Lorsque les aboiements sont trop fréquents et que le chien présente un stress important, des mesures doivent être mises en place pour apaiser l’animal et réduire les aboiements. Il est important de prendre en charge cela rapidement car les problèmes comportementaux ont tendance à s’aggraver avec le temps.

Que faire pour les apaiser et réduire les aboiements ?

Des aliments complémentaires apaisants sont très utiles pour réduire le stress des chiens. Il existe aussi des diffuseurs anti-stress pour les chiens à installer dans leur pièce de vie principale.

Les mesures à mettre en place pour réduire les aboiements varient en fonction de leur cause.

Lorsqu’un chien aboie en l’absence des propriétaires, cela est souvent le signe d’une anxiété de séparation. Il est conseillé d’apprendre aux chiens à rester seuls dès le plus jeune âge et à être indépendants de ses propriétaires. Il est aussi important de leur proposer des occupations lorsqu’ils sont seuls.

Les colliers anti-aboiements sont à utiliser uniquement lorsque la situation doit être améliorée de façon urgente (conflits avec le voisinage notamment). En effet, il est important de prendre en charge le stress lié à la séparation avec les propriétaires afin de pouvoir contrôler les aboiements de façon durable.

Lorsqu’un chien aboie parce qu’il a peur d’un bruit (aspirateur par exemple) ou d’une personne, alors une habituation progressive est recommandée. Il faut le mettre progressivement en contact avec la cause de sa peur. Lorsqu’il se comporte calmement, il faut bien le récompenser et le féliciter puis augmenter la difficulté de l’exercice.

Enfin, lorsqu’un chien a peur des autres chiens, il faut travailler avec lui et lui faire rencontrer progressivement des chiens. Il est déconseillé de porter les chiens de petite taille pour les rassurer lorsqu’ils croisent d’autres chiens car cela renforce leur comportement.

Il est recommandé de se faire aider d’un éducateur canin dans un premier temps et si besoin d’un vétérinaire pour venir à bout des aboiements.

newsletter

partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter